L’Azawakh est un lévrier de modèle afro-asiatique tout comme son cousin le Sloughi ou le Saluki & l’Afghan (plus éloigné géographiquement).
Il est originaire du Mali (plus exactement de la vallée de Ménaka), et est présent sur un territoire aussi vaste que la France regroupant le Mali, le Niger et le Burkina-Faso.

Reproduction d'un dessin m'appartenant, réalisé par M.Grunheid, représentant un azawakh au milieu de touaregs.

Ils sont apparus en France dans les années 1970 et en France notamment grâce à Gervais COPPE, coopérant passionné, qui a ramené 2 sujets en France. Des coopérants Yougoslaves en ramenèrent également créant ainsi la « lignée yougoslave ».
Au départ ont les considéra comme des Sloughis ; or leurs différences bien réelles (présences de marques blanches, corps plus court que haut, plus gracieux…) entraîna en 1982 la reconnaissance de la race par la FCI ; la France ayant la responsabilité du Standard.

Pour les Touaregs leurs Idi-Idi, considérés par eux comme les meilleurs lévriers au sud du Sahara sont certes des compagnons, mais des compagnons utiles car sinon il est probable que nous ne pourrions les voir de nos jours…
Effectivement non seulement l’Azawakh a une élégance naturelle indéniable, il n’y a qu’à regarder un ou plusieurs Azawakhs en train de trotter pour être sous le charme de cette grâce naturelle proche, par sa démarche, de celle du pur-sang. Mais cette grâce et cette allure royale peut tout aussi bien se retrouver dans une position plus classique comme sur la photo ci-dessous.

.

Aquarelle au traît de plume (sépia)représentant un certain azawakh dans un environnement typique. J'avais demandé à Mme Garabédian (0633327984) ,artiste peintre animalier très connue, de la réaliser.  Cette remarquable réalisation met bien en valeur l'allure et la musculature de pur sang de l'Azawakh. 


Ensuite quand on voit son regard profond, accentué par le « rimmel » noir qui entoure ses yeux la fascination continue et cela même quand les années s'écoulent inexorablement...

  

U'AgDaki, Nationale du Slag 07/04 & Oirschot (nl) Championnat d'Europe 07/11, Beaune 05/13

Mais les fonctions principales sont : la chasse pour son maître (gazelles, lièvres ou autres rongeurs…) : il chasse à vue et non pas grâce à son flair et la protection du troupeau, et des gens, contre les intrus.
Voilà pourquoi si l’Azawakh est terriblement attaché à son maître et à tous ceux qui font partie de la « famille » qu’ils soient des gens ou d’autres animaux de compagnie, il est réservé et distant avec les étrangers : il grognera, grondera pour prévenir de l’arrivée d’un intrus, se reculera pour éviter le contact ; mais si ceux là insistent de manière trop pressente, il se charge de les mettre en fuite.

Fin septembre 2008, un trio interrogatif...

mi mars 2012, lors de la visite de Gudrun: à part un peu plus de blanc et de gris, la vigilance est la même que sur la photo précédente !...

Mais l’Azawakh c’est bien plus qu’un simple « anti-vol ».
Il suffit de le voir courir ou d’être avec lui pour s’en rendre compte.
Même son caractère têtu ne le rend pas antipathique.
Le lévrier n’est pas juste une variété de chien ; certaines caractéristiques physiologiques (morphologie, rythme annuel des chaleurs, …) montrent qu’il serait aussi ancien que le loup.
Une variété à part chez les canidés, comme l’est le guépard chez les gros félins.

Février 2006, photo prise au parc du Chateau de Versailles, représentant  une jolie petite azawakh importée de la vallée de Ménaka, lieu d'origine de l'Azawakh, curieuse de ce nouveau monde si différent de son milieu de naissance. La page est tournée et remisée dans la boite à souvenirs !... 

Belle image qui allie esthétisme d'un cadre superbe et efficacité! AgDaki Paray le Frésil, juin 2011

Toujours très royale: Oursi voyant quelque chose d'intéressant ! juin 2013

" Walet & Oursi, Princesses du Vent"

Reproduction d'un tableau réalisé par B.Garabédian ce printemps 2013, superbe oeuvre dont le titre est si juste...

Le club de race de l’Azawakh est le S.L.A.G. c’est à dire le club du Sloughi des lévriers d’Afrique et du Galgo. Site Officiel du Club SLAG

 

AZAWAKHS  AU  MALI  EN 1989

 

 

Voici quelques photos de l'excellent ouvrage : " Der Azawakh Windhund Der Nomaden in Mali " de STRASSNER & EILES 1989 que j'ai eu la chance de pouvoir acquérir il y a quelques temps.

Je ne ferai pas de commentaires particuliers, ces photos parlant d'eux même, simplement alors qu'en ce moment on parle beaucoup du Mali espérons que ces photos ne nous montrent pas un passé disparu à jamais ( comme ce qui c'est passé en Afghanistan pour le lévrier du même nom...) mais qu'il puisse encore exister dans le futur des lévriers Azawakhs dans leur milieu naturel qui soit aussi beaux que ceux çi et qu'ils ne deviennent pas une race disparue ou batardisée avec d'autres races de chiens errants...